Concession de Château sur Cher

Concession de Château sur Cher

 

La concession de houille de Château-sur-Cher est instituée par décret du 11 avril 1899 au profit de la Compagnie Etudes et Recherches suite à des recherches effectuées par MM. Talmant frères. Elle a fait retour à l'Etat après déchéance des propriétaires le 22 juin 1902 ; mise en adjudication en 1907, elle est acquise  pour 1.020 francs par M. Peyrot, notaire à Chapdes Beaufort, décédé en 1914. La hoirie Peyrot est à son tour déchue de ses droits le 24 février 1936. Pendant l’Occupation, compte-tenu des circonstances et pour faire face à la pénurie de charbon, l'Etat, de nouveau propriétaire de la concession, fait cession amiable de la concession à la  société des mines d'or du Châtelet dans la Creuse (approbation ministérielle du 26 juin 1942) pour la somme de 15.000 francs. Une société, la société des mines de Château sur Cher, est créée à cette occasion avec M. Erasme Filippini comme Président.  La concession est annulée par arrêté du 23 juin 1960.

 

Cette concession n'avait jamais l'objet de travaux d'exploitation proprement dit mais seulement des travaux de recherches entre 1860 et 1886 et entre la fin 1896 et fin 1898. Les travaux de 1860 ont été entrepris par le marquis de Bellenave par galerie en affleurement et un puits de 22 m. En 1880 c’est M. André effectue 3 petits puits de recherches :St Antoine (22 m), St Georges et St Maurice (60 m). Le puits St Maurice est cédé à MM. Talmant frères qui creusent également le puits n°3, sans résultat, à 25 m et le puits N°4 (10 m). En 1886, M. Legrand effectue un fonçage (puits 3) à 65 m sans résultat. En 1896 m. Hebert fonce 6 puits de recherche sans plus de résultat.

 

Le Châtelet effectue des travaux de 1942 à décembre 1944. En 1944, 207 tonnes sont ainsi extraites entièrement attribuées au personnel de la mine d'or.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×