La centrale de Pont de Menat

La centrale électrique de Pont-de-Menat

 La construction de cette centrale de Pont de Menat a été décidée après la nationalisation afin de remplacer les deux petites centrales, celle du puits 5 à La Bouble et celle du puits St Joseph. Ces anciennes centrales sont arrêtées en 1953.  La nouvelle centrale est installée sur le cours de la Sioule et est alimentée en fines de St Eloy.

 Le téléférique

 La centrale est reliée au puits St Joseph par un téléférique de 10 km de long en ligne droite. Le débit maximum est de 30 tonnes/heure. Il a été construit entre 1949 et 1951.

 La centrale

 Le charbon a été auparavant séché et pulvérisé. La centrale a une puissance de 30 000 kW (et un alternateur auxiliaire de 2500 kW). La chaudière est mise en pression en septembre 1951 et en mars 1952 l’usine est fonctionnelle. La turbine est à deux corps : basse pression et haute pression, elle tourne à 3000 tours/mn. Un transformateur élévateur  livre le courant à 60 000 volts. La centrale est fermée définitivement en 1982 après utilisation des stocks. Au 31 décembre 1963, la centrale employait 86 ouvriers, 7 agents de maîtrise et 1 employé.

 

 



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site